Un livre doublement innovant !
Eclipse au Zénith !

Hasta la Vista !

C’est ainsi que l’on dit “au revoir” en Espagne, ma deuxième patrie, quand on n’est pas sur de revoir la personne rapidement !

Screenshot_from_longhorn_ms__3 C’est bien sur ma réaction immédiate quand Microsoft annonce, brutalement, que Vista, ex Longhorn, ne sera pas disponible avant début 2007.  Seuls seront surpris ceux qui n’ont pas suivi ce feuilleton depuis le début ; cette image d’écran date d’Octobre 2002! Office 12 avait déjà été rebaptisé Office 2007, il y a quelques semaines.

Vous pouvez écouter, en MP3, l’exposé du patron, actuel, de Windows, Allchin, donnant les “excellentes’” raisons de ce délai :

Ce nouveau retard, un de plus, m’inspire trois réflexions.

La première est liée au marché grand public. 40 % environ des ventes de PC domestiques se font pendant le quatrième trimestre et Microsoft annonçait, en février, que Vista aller booster les ventes de PC pour Noël 2006 !
Je croyais la “langue de bois ” réservée au monde politique ; nous avons eu hier la démonstration que les grands fournisseurs de PC, encore dépendants de Microsoft, sont aussi champions dans ce domaine !
Ecoutons HP : “As Microsoft is one of HP's most valued and trusted partners, we support them in determining the most appropriate schedule for the Windows Vista launch.”
Ecoutons Dell :”"We remain ready and excited to offer (Vista) when it is available,"

J’imagine plus facilement le savon que ces deux fournisseurs ont passé, en privé, aux responsables de Redmond ! Les échanges vont être chauds pendant les semaines qui viennent ; un lancement de Vista, prévu pour le premier trimestre 2007, qui a toujours été le plus faible en termes de ventes, ne peut pas arranger leurs affaires.
Quel sera le premier grand vendeur de PC qui osera dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas ? Lenovo, Acer, Sony ...?

Pour les entreprises cette annonce est un “non-événement”. Je ne connais aucun DSI qui ai prévu de se précipiter sur Vista pour équiper les PC de son entreprise dès l’annonce de sa disponibilité.
Ce délai supplémentaire leur laissera plus de temps pour réfléchir, en 2007 et 2008, avant de décider s’ils font le saut vers Vista ou s’ils prennent un virage, à mon avis plus pertinent, vers des postes de travail allégés, sur lesquels des logiciels obèses n’ont plus leur place.

Ma troisième réflexion est moins tactique, beaucoup plus stratégique.
Quand une entreprise comme Microsoft, de plus de 60 000 collaborateurs, disposant d’une armée de plusieurs milliers de développeurs très compétents, est incapable, après plus de cinq années d’efforts, de sortir la nouvelle version d’un logiciel, il faut vraiment ce poser des questions de fond.
Vista n’est “qu’un ” système d’exploitation, pour gérer un poste de travail. En pratique, ce ne sera que la version, espérons le, plus moderne, de WIndows XP, maintenant que l’essentiel des innovations annoncées il y a quatre ans (WinFS...) ont été sacrifiées au fur et à mesure que les retards s’accumulaient.

Mon analyse est très simple, très basique, mais très inquiétante : quand autant d’intelligences, autant de ressources sont consommées pour un si mauvais résultat, c’est que le processus lui-même est en cause, pas les équipes. 
L’annonce par Microsoft qu’un nouveau manager, Steve Sinofsky, aujourd’hui responsable de la division Office, allait remplacer le patron actuel, Allchin, n’est pas faite pour me rassurer. Changer de général n’a jamais amélioré la position stratégique d’une armée.

Sur la même période de temps, une entreprise plus petite, Apple, a su faire évoluer son système d’exploitation de manière très forte, et permanente.  Après avoir basculé sur un noyau Open Source BSD, sous le nom d’OS X, de nouvelles versions ont été commercialisées, sur un rythme annuel. 
Le plus spectaculaire a été la réussite du basculement de l’OS sur de nouveaux processeurs Intel, ce qui n’est sûrement pas une tache élémentaire. 
Avec 6 mois d’avance sur le calendrier annoncé, en janvier 2006, les premiers Macintosh Intel étaient disponibles, et... ils fonctionnaient ! 
Leopard, la nouvelle version de l’OS d’Apple, sera livrée avant Noël 2006, avec une richesse fonctionnelle supérieure à celle de Vista 2007.

Il nous reste 11 mois à attendre pour évaluer, tranquillement, Vista et se poser, sereinement, la question qui fâche :
“ Vista est-il, oui ou non, un cul-de sac technologique ?

Hasta la Vista, Vista ?

MAJ du 23 Mars.

Des lecteurs m'ont dit que j'avais été trop sévère ; je viens de lire un blog célébre, Mini-Microsoft, écrit par un salarié de haut niveau de Microsoft ; c''est hallucinant ! Les dizaines de commentaires qu'il a généré, tous de collaborateurs de Microcost, font froid dans le dos.  A vous de juger (En Anglais)

PS : Ne le lisez pas si vous vous souhaitez garder vos illusions sur les performances des développeurs et des managers de cette grande maison.

Commentaires