Une super idée; Un Wiki pour les pros de l’informatique opérationnelle
Windows sur Mactel : Quelles conséquences dans les entreprises ?

Bureautique raisonnable, et Web - l’obsolescence des suites obèses !

Fat_woman_statue Et si l’on se passait des suites bureautiques obèses ?
Se poser cette question est encore, dans la majorité des entreprises, un crime de lèse-majesté !

Dans les entreprises, depuis une dizaine d’années, les outils bureautiques de base ont été regroupés dans des “suites”, dont la plus célèbre est bien sûr Microsoft Office.  Les alternatives, classiques, proposés par IBM ou Corel, ou Open Source telles que OpenOffice, n’ont pas réussi à entamer le quasi-monopole d’Offfice, qui détient plus de 90 % du marché.

Et si la question n’était plus de chercher un substitut à Office ?

Il est urgent, utile et possible de revenir aux bases des attentes bureautiques, telles qu’écrire, calculer ou dessiner.
Depuis plusieurs années, Microcost et son partenaire Acadys ont utilisé le logiciel AMI - Agent de Mesures Intelligent - pour analyser et mesurer les véritables usages d’un PC dans les entreprises. Un document de synthèse des résultats, sur un échantillon représentatif de 1,3 million de personnes, est disponible sur le site de Microcost.

J’en retiendrais deux :
- l’usage principal bureautique est...écrire, et représente environ 16 % du temps d’usage d’un PC.
- Sur une période de mesure d’un mois, 80 % des utilisateurs n’ont jamais ouvert Powerpoint !

Dans un futur proche, de l’ordre de 12 à 18 mois, toutes les fonctions de base seront disponibles, en mode Web 2.0.
L’offre de solutions est déjà là, en émergence, et évolue très vite.  Quelques exemples permettent d’illustrer ce propos.
Writely_pour_blog_1 - Pour écrire mes documents, tels que ce texte, j’utilise depuis plusieurs mois Writely, un logiciel simple, efficace, full Web et permettant de travailler facilement en mode collaboratif. 
Writely vient d’être racheté par Google et, provisoirement, n’accepte plus de nouveaux utilisateurs.
D’autres produits d’écriture, tels que AjaxWrite, naissent toutes les semaines.

- En mode tableur, NumSum et irows sont déjà là ; wikicalc arrive... Irows_pie_chart_
- Thumbstacks est un premier exemple d’alternative à Powerpoint.

Zimbra, l’entreprise qui a déjà une offre Web 2.0 de qualité en substitut à Exchange et Outlook, vient d’annoncer des premiers produits d’écriture et de calcul en proposant une démarche à haut potentiel, ALE, Ajax Linking and Embedding.  C’est, pour ceux qui connaissent, l’équivalent Web de OLE de Microsoft sur les PC. 

Zimbraale Cette approche permettra, progressivement, de créer des documents Web riches, permettant par exemple d’insérer un tableau dans un texte, tout ceci étant géré depuis un navigateur.

Je crains plus, dans les mois qui viennent, une offre pléthorique que l’absence de solutions !  C’est pour cela que je parie d’une période d’instabilité de 12 à 18 mois avant que quelques “grands” produits bureautiques Web s’imposent.

Concrètement, qu’est-ce, cette vague d’innovations bureautiques Web 2.0 signifie, pour les entreprises, grandes et moyennes ?
A partir de 2008, pour 70 % à 90 % des salariés, les outils bureautiques Web seront une excellente réponse, simple, légère et économique à leurs véritables besoins bureautiques. 
Il restera toujours, et c’est logique, un petit pourcentage de personnes qui auront besoin d’outils bureautiques puissants.  Dans ce cas aussi, les suites seront remplacées par des composants monofonctions puissants.  Le contrôleur de gestion qui nécessite un tableur puissant, trouvera dans writely un logiciel d’écriture suffisant pour ces besoins d’écriture de base.

Le format standard de documents, ODF (voir autre entrée de ce blog) permettra des échanges simples entre tous ces logiciels bureautiques, de puissance et d’origine différentes

Comment résumer en quelques mots cette profonde mutation ?

Les suites bureautiques actuelles, obèses, sont condamnées.

Elles seront, progressivement, remplacées par des composants logiciels Web, en priorité simples. D’autres composants, haut de gamme, seront disponibles pour les rares personnes qui en ont un réel besoin.
Il faudra de 2 à 5 ans pour que ce virage soit pris ; il est par contre urgent de s’y préparer, aujourd’hui !

Commentaires