Bravo, Le Monde Informatique, modèle d’indépendance !
- Le “Ni-nisme”, virus mortel, transmis à l’informatique ?

AJAX, Open et Professionnel

AJAX (Asynchronous JavaScript And XML) est devenu, en moins d’une année, l’Alpha et l’Oméga des plateformes de développement utilisées pour construire des services Web 2.0.
Décideurs, informaticiens, je vous propose de faire le point sur AJAX, aujourd’hui, et sur ses évolutions prévisibles au cours des prochains 12 à 18 mois. (Au-delà, bien malin qui peut avoir une vision claire)

Un rapide historique
James_garrett_ajax
Jesse James Garrett est l’heureux inventeur de cet acronyme, dans un article publié au début de l’année 2005.
Les puristes vous diront que AJAX existait depuis de nombreuses années, que ce n’est qu’un amalgame de composants anciens, que...Laissez dire, cela n’a aucune importance.
L’essentiel est que cet article fondateur a joué un rôle clef, comme catalyseur d’un mouvement en émergence et a permis à toute une industrie de se fédérer derrière des concepts communs, simples et forts. Merci, Jesse !

AJAX, les principes

Ajaxfig2_small_1 Le mot clef est : Asynchrone. Comme le montre le schéma ci-joint, la principale amélioration technique apportée par AJAX consiste à utiliser une partie de la puissance des processeurs et des mémoires sur le poste de travail pour améliorer l’ergonomie des services et le confort des utilisateurs.
En évitant des allers-retours systématiques entre le poste client et les serveurs Web pour toute modification de l’affichage, AJAX améliore les temps de réponse et permet de proposer des fonctions locales telles que le zoom images dans Google Earth.
Ce n’est pas un hasard si Adaptative Path, la société où travaille Jesse James, était depuis longtemps spécialisée dans le design d’applications Web de qualité, privilégiant l’expérience utilisateur et l’ergonomie.

Open AJAX

Depuis plus de 10 ans, la culture Open Source est très présente dans le monde des développeurs ;Tour_de_castellers_1 Linux et surtout Eclipse ont montré le chemin. 
En moins de trois ans, Eclipse est devenu le fédérateur de tous les outils logiciels au service des développeurs.
AJAX est une plateforme nouvelle, au service des développeurs ; leur réflexe naturel, positif et immédiat a été de suivre le modèle Eclipse pour l’appliquer à AJAX. Open AJAX a donc été créé, très vite, pour fédérer les efforts des principaux acteurs du monde du logiciel. En février 2006, sous l’impulsion d’IBM (C’est aussi IBM qui a lancé Eclipse), Open AJAX a réuni de grands acteurs tels que BEA Systems, Borland, Eclipse, Google, IBM, Laszlo Systems, Mozilla, Novell, Oracle, Red Hat,Yahoo, Zend et Zimbra. Il y a quelques jours, Adobe, SAP, Intel, Opera, Software AG et d’autres ont rejoint le groupe.
Il vient aussi de se créer, il y a quelques jours, JSAN JavaScript Archive Network, un site Open Source pour héberger des composants.

Les solutions alternatives, ou complémentaires

AJAX n’est ni la première, ni la seule solution pour construire des services applicatifs de qualité dans des infrastructures internet. les RIA (Rich Internet Applications) encore un acronyme de trois lettres.
A titre d’exemple, Adobe-Macromedia, avec Flash-Flex et Laszlo proposaient des solutions de qualité depuis plusieurs années.
Face à l’émergence d’AJAX, ces deux fournisseurs, comme d’autres, ont très rapidement pris la décision intelligente qui s’imposait.  Ils ont choisi de rejoindre le mouvement au lieu de camper sur leurs solutions propriétaires.
Le framework Spry de Adobe-Macromedia permet maintenant de profiter des fonctionnalités des outils flash pour rajouter une dimension multimédia aux applicatifs AJAX.
Une version “Open Laszlo” est déjà disponible, compatible AJAX.

ATLAS, l’AJAX de Microsoft

Statue_atlas Microsoft est l’un des premiers acteurs du marché des logiciels à avoir utilisé et proposé des solutions AJAX.  ATLAS est le nom de la solution AJAX et des frameworks (composants) qui l’accompagnent, annoncé en octobre 2005.
Les versions opérationnelles seront disponibles rapidement. Elles s’”intégreront”  très bien avec les autres outils de Microsoft, tels que Visual Studio 2005 et ASP.net.
ATLAS sera certainement un excellent outil AJAX. Il risque par contre, comme c'est souvent le cas avec Microsoft, d’être développé tout seul, dans son coin, comme un grand. 

Pour les développeurs qui connaissent, utilisent et souhaitent continuer à rester dans un monde 100 %Seul_contre_tous Microsoft, utiliser Atlas sera “naturellement” la solution AJAX à utiliser.
Pour les autres ?

Une (petite) lueur d’espoir ?
Les membres du groupe OpenAJAX ont invité Microsoft à participer à leur dernière réunion.
Microsoft était présent à une conférence AJAX la semaine dernière à San Francisco, mais pas à la réunion OpenAJAX qui suivait le lendemain, au même endroit ! 
La réponse d’un responsable de Microsoft, Brian Goldfard, est intéressante :
“The idea of open collaboration around AJAX [Asynchronous JavaScript and XML] is a great thing. That's what we're focusing on ourselves—look at the work we've done with Atlas."
Il faut savoir lire entre les lignes : “Open Collaboration” ne veut pas dire participation à Open AJAX.

AJAX : quelle stratégie pour un DSI

AJAX est une innovation importante, utile qui fera, certainement, partie de la panoplie des outils à utiliser rapidement dans toutes les organisations.
Grâce à Open AJAX, les entreprises disposeront, dans les 12 à 18 mois qui viennent, d’outils AJAX industriels, fiables, riches et pérennes.  En clair, ceci signifie que démarrer avec Open AJAX aujourd’hui, malgré sa jeunesse et son relatif manque de maturité, est une décision intelligente, à risques faibles. 
Toute autre décision, ne pas y aller ou choisir d’autres pistes AJAX, est une décision plus risquée, qui’il serait difficile de justifier devant des dirigeants.

Vitesse d’acceptation surprenante

Conf_ajax_with_mashup_1 AJAX ne sera pas un feu de paille. Toute l’industrie du logiciel a décidé de jouer, à fond, la carte AJAX, et ce consensus c’est établi en moins d’un an.  Il est intéressant de noter que les grands organismes de normalisation n’ont pas joué un rôle significatif dans ce processus.
Tous les composants d’accompagnements, livres, conférences sont déjà sur le marché.  J’aime bien la publicité de cette conférence sur AJAX, qui pratique ce qu’elle présente en utilisant un MashUp avec Google Maps.  C’est suffisamment rare pour le signaler.

De nombreux sites, tels que Ajaxian, se sont spécialisés sur le sujet et permettent aux professionnels de suivre efficacement les évolutions très rapides d’AJAX.

Je voudrais aussi signaler le document de qualité que vient de publier Guy Hervier, responsable de la lettre ITR Manager, pour faire le point sur les potentiels d’AJAX.
Book_ajax_in_action_2
AJAX est là pour durer, sa mise en œuvre peut commencer immédiatement ;  toute l’industrie du logiciel est derrière ce concept et la valeur d’usage est évidente pour les clients.
Rares sont les innovations qui naissent avec autant de bonnes étoiles sur leur berceau. 
Ne boudons pas notre plaisir et espérons que personne ne viendra jouer la fée Carabosse pour gâcher la fête.

Commentaires