01Men, une évolution surprenante !
Urgence nationale ? Un Permis de Conduire Web 2.0 !

Innovation : Un code identifiant 2D lisible par mobile !

L’un des avantages de mon métier est de découvrir, souvent, des technologies innovantes dont les potentiels sont très prometteurs.

Qr_code_in_japan_1 La technique CR, un code d’identification 2D, fait partie de cette famille.
Mis au point et déjà utilisé au Japon, le code CR permet de créer un code d’identification en deux dimensions
C’est, depuis l’année 2000, un standard ISO.

Comparée aux outils traditionnels, tels que le code barre, la solution CR présente beaucoup d’avantages :
- Une grande capacité : en mode alphanumérique, il est possible de coder plus de 4000 caractères.
Qr_vs_barcode_1
- Une dimension compacte : grâce à l’approche 2D, la surface du code est très réduite.

Qr_code_damaged

- Une forte insensibilité aux détériorations : selon les niveaux de redondance utilisés, on peut relire un code détruit à 30 % par des rayures ou des salissures.

- Des angles de lecture très ouverts : grâce à des capteurs de positions dans trois coins, il n’est pas nécessaire d’être dans l’axe pour lire un code CR..
- Sergmentation possible : un code CR peut être découpé en plusieurs zones différentes et indépendantes.
- Lecture optique : des logiciels, gratuits et ouverts, permettent la lecture optique des codes CR.

La solution CR n’est pas unique ; d’autres approches sont possibles et peuvent concurrencer CR.  Mytago, une start-up américaine, est l’une des plus récentes alternatives à CR.

Potentiels.

Aussi séduisante soit-elle, une technologie n’a de valeur que par les applications qu’elle rend possible.  Le code optique CR a vu ses usages exploser quand la majorité des téléphones portables ont été équipés d’un appareil photo et des logiciels capables de les lire.
Il devient maintenant possible, pour toute personne disposant d’un téléphone mobile raisonnablement récent, de lire un code CR sans effort..

Les usages potentiels, innovants, astucieux, efficaces du code CR sont faciles à imaginer. Dans des dizaines de métiers, permettre à un client potentiel d’identifier immédiatement un produit ou un service à partir de son téléphone portable permettra d’offrir un avantage concurrentiel important.
Déjà, au Japon, de nombreuses revues impriment le code CR à côté de l’annonce d’un produit pour en faciliter l’achat.

Rien de plus simple que d’imprimer sur sa carte de visite un code CR reprenant l’ensemble desQr_code_carte_visite_ln informations s’y trouvant, plus d’autres éventuelles, et de faciliter ainsi à vos interlocuteurs la resaisie éventuelle de ces informations dans leur fichier de contacts, sur téléphone mobile, PDA ou ordinateur portable !

Actions possibles

En France et en Europe, l’utilisation des codes CR est encore, à ma connaissance, très confidentielle.  On se retrouve, comme souvent, devant un problème de type “la poule et l’œuf”. 
Comment amorcer la pompe ?

Le marché le plus porteur est probablement celui des “digitaux natifs”, qui sont très à l’aise avec leur téléphone portable qu’ils utilisent déjà pour des dizaines de manières différentes.
Les premiers usages à succès au Japon et dans d’autres pays asiatiques peuvent donner des idées.  Je suis par contre persuadé qu’il y a encore des dizaines d’applications innovantes qui n’ont pas été essayées et que la culture européenne ne garantira pas le succès des applications se bornant à reproduire ce qui a fonctionné en Asie.

Tshirt_with_barcode Il est, par exemple, déjà possible d’imprimer un T-shirt avec un code CR qui présente des informations que la personne qui le porte souhaite transmettre.
Un clic de mon téléphone portable sur le T-shirt de la personne en face de moi suffira pour connaître ses goûts et ses attentes ; on peut en dire, des choses, avec 3 000 caractères !
Difficile d’imaginer plus simple, plus efficace, pour rompre la glace dans une discothèque ou autre lieu public !

Les directions commerciales, du marketing et des systèmes d’information devraient se réunir pour réfléchir, rapidement, aux potentiels des codes CR dans leurs métiers. 
C’est, à mon avis, l’un des rôles essentiels d’une DSI que d’alerter les directions métiers de son entreprise, le plus souvent, possible, de l’émergence de nouvelles technologies dont les potentiels sont potentiellement importants. .

Les opérateurs téléphoniques mobiles, Orange, SFR, BouyguesTel ou les MNVO peuvent aussi jouer un rôle important en investissant dans la diffusion de téléphones “CR ready” et en évangélisant leurs clients professionnels sur cette technique.

Complémentarités

J’entends déjà les voix qui s’élèvent pour prédire que le code CR va échouer, ou, à l’inverse, marginaliser les solutions existantes telles que codes-barres et RFID.
Je préfère imaginer les complémentarités de ces différentes solutions.
- Pourquoi remplacer les codes-barres dans des environnements industriels ou alimentaires où ils donnent satisfaction ?
- Pourquoi enterrer prématurément les solutions RFID, en émergence, alors que la lecture radio d’une information est probablement une excellente solution dans de très nombreuses situations ?

Les entreprises qui seront les premières à comprendre les potentiels, et les limites, des solutions CR seront celles qui imagineront des applications à forte valeur ajoutée pour leurs clients.
N’oublions pas qu’il y a aujourd’hui plus de 2 milliards de personnes qui utilisent un téléphone mobile ; en 2010, ce chiffre dépassera les 3 milliards et on peut estimer que plus de la moitié seront équipés d’un appareil photographique capable de lire un code CR. 

Un marché potentiel de 1,5 milliard de clients, cela vaut peut-être la peine de s’y intéresser !

Commentaires