Software Appliance : un avenir brillant
Windows Vista, le matraquage commence !

Bravo, Microsoft !

Open_windows Ceux qui me connaissent bien, qui me lisent, sont probablement surpris de ce titre ; d’où vient cette réaction positive ?

La marque de Ray Ozzie, le nouveau CTO qui a remplacé Bill Gates, n’a pas tardé à imprégner la nouvelle culture de Microsoft, et j’en suis satisfait. 
J’avais, il y a quelques semaines, misé sur cette mutation et suis heureux de constater que mes pronostics se confirment.

Ms_open_specs_2 Microsoft vient de publier les “Microsoft Open Specification Promise”.
En langage simple,  cela signifie que Microsoft met en “Open Source” plus de 30 brevets qu’il avait déposés dans le domaine des WebServices. 
Tous les détails des produits et services concernés se trouvent sur le site de Microsoft.

Tout développeur peut utiliser ces spécifications sans signer de contrats de licences ou de royalties avec Microsoft.  Cette décision a été prise après des échanges qu’avait initialisés Microsoft avec la communauté Open Source.

Les réactions positives et immédiates de RedHat et de Lawrence Rosen, avocat célèbre pour sa défense de la communauté Open Source, citées par Microsoft sur son site, sont une preuve de plus de l’importance de ce mouvement.

Microsoft félicité par RedHat !
Qui l’aurait pronostiqué, il y a seulement 3 mois ?

Après IBM, Sun et beaucoup d’autres ténors du secteur, Microsoft joue le jeu des communautés Open Source et commence à accepter l’idée que les brevets logiciels (patents) sont des freins à la croissance de l’ensemble de l’industrie.
J’espère, et je pense, que ce n’est que le premier signe d’un mouvement qui va s’amplifier.
Les millions de développeurs qui travaillent, ensemble, pourront ainsi utiliser tous les outils, idées, découvertes mises sur le marché par les principaux acteurs logiciels. 
Ceci ne peut qu’accélérer la création de services et produits de grande qualité.  Toutes les entreprises, tous les clients ne peuvent que se réjouir de cette profonde évolution.

Os_wars_1 J’aurais donné beaucoup pour être présent dans la salle de réunion quand Ray Ozzie et Steve Balmer ont pris, ensemble, cette décision !

J'aurais, il y a un an, accueilli cette nouvelle avec une extrême précaution. Je fais, aujourd'hui, confiance à Ray Ozzie pour accepter l'idée que ce n'est pas un mouvement "calculé" pour s'attirer, à bon compte, les bonnes grâces de la communauté Open Source ou de ... Bruxelles.

Suis-je naïf ? je ne le pense pas, mais l'avenir le dira !

Si dans quelques années, tous les dessinateurs qui avaient représenté Microsoft et Bill Gates comme le ‘grand méchant loup” doivent se recycler pour le transformer en “Petit chaperon Gates”, j’en serai le premier ravi.

Commentaires