Dell, à l’écoute de ses clients ?
L’économie française face à la révolution du Web 2.0

Wi-Fi : Hôtel de luxe, comportement de gangsters !

50 euros par jour !

Centre_congrs_rive_gauche_1 C’est le prix insensé auquel un grand hôtel parisien, le Marriott Paris Forum Rive Gauche, souhaitait me vendre un accès à son réseau Wi-Fi !

J’étais arrivé en avance dans la salle de conférence, par sécurité, pour m’installer avant de commencer l’animation d’un séminaire de trois journées.

Mon Powerbook détecte rapidement un bon signal Wi-Fi et je lance Firefox pour me connecter.

Ibahn_st_jacques_2 Je vous laisse lire le message que j’ai découvert sur mon écran ! 
La seule option qui m’était proposée était de payer 50 euros (TVA comprise, quelle générosité !), pour une période de 24 heures. 

Devant parler pendant 8 heures, je ne pouvais pas utiliser cet accès plus d’une heure dans la journée ; 150 euros pour 3 heures de connexion en 3 jours, il y a des chiffres qui passent mal !

Vous dire que cela m’a mis de mauvaise humeur est un “understatement”.
J’ai quand même demandé, poliment, mais fermement au responsable commercial que j’ai rencontré de me trouver une solution plus raisonnable.
Banditslogo A commencé alors une explication comme je les adore : "Je ne suis pas responsable, ce n’est pas l’hôtel qui fixe les tarifs, mais notre opérateur IBahn“.
Je ne suis pas prêt à avaler des balivernes de ce type et lui ai demandé une réponse immédiate, qui n’est jamais venue.
Quel remarquable pouvoir de décision, quelle merveilleuse souplesse pour répondre à une demande légitime d’un client !

Heureusement que le réseau Edge de Bouygues Telecom était disponible ; j’ai pu travailler, moins vite, mais à un coût marginal zéro, car je dispose d’un forfait illimité.

Boycott_2 Quand on connaît le prix des chambres (environ 200 euros/nuit) et des locations de salons dans ces hôtels parisiens, il est inadmissible de rançonner ainsi les clients qui, comme moi, ont besoin d’un réseau Internet rapide pour ... travailler.
Un boycott de ces hôtels qui se croient tout permis devient urgent ; j’espère que nous serons de plus en plus nombreux à refuser de payer ces tarifs de gangsters.

Je propose de lancer le :
Concours du lieu où le Wi-Fi a le coût le plus absurdement élevé.

Je pense avoir trouvé un premier champion ; avez-vous mieux ?

Mise à jour du 5 avril 2007.

À la suite de ce post, J’ai reçu une réponse positive d’iBAHN ; j’en parle en détail dans un autre texte.


 

Commentaires