Web 2.0 : un nouveau risque : Musarweber ?
Ergonomie administrative !

SaaS, c’est parti !

America_cup_spinnaker_2 Les solutions SaaS (Software as a Service) ont le vent en poupe.
L’offre de solutions, la demande des entreprises de toutes tailles explosent.
C’est un sujet que j’ai déjà abordé, y compris dans un texte récent qui parlait de deux grands acteurs, Salesforce.com et Google.

Saugatuck Technology
, une jeune société d’études de marché américaine, créée en 1999, vient de publier une remarquable étude sur le sujet.  Ils ont eu la gentillesse de m’envoyer une copie du rapport complet, payant.
Saugatucklogo_02_2 C’est, à mon avis, l’un des documents les plus pertinents sur le sujet que j’ai lu depuis longtemps. 
Les professionnels du secteur des logiciels, les entreprises qui se posent des questions sérieuses sur le sujet, auront tous intérêt à se procurer cette étude.
Un “management summary”, gratuit, est aussi disponible sur le site de Saugatuck ; après inscription sur leur site, on reçoit un document PDF.


SaaS : les trois étapes de l’évolution

Saas_three_waves_2 Saugatuck présente un modèle en trois étapes pour le développement des solutions SaaS :
- Une phase “early adopters”, commencée en 2003, et focalisée sur des applications mono fonctions, CRM en priorité.
- Une phase “mainstream”, démarrée fin 2006, pendant laquelle les entreprises adoptent massivement les solutions SaaS et commencent à les relier aux solutions traditionnelles.
-Une phase “ubiquitous”, à partir de 2010, pendant laquelle vont dominer les solutions “inter-entreprises”.
Les enquêtes qui ont donné lieu à cette étude ont été réalisées aux USA.  Le point de basculement, “tipping point”, est situé au début 2007, c'est-à-dire en ce moment.

America_cup_boats Où en sont la France et l’Europe ? Les échanges que j’ai eu récemment avec les DG d’entreprises leaders dans le domaine, telles que Salesforce.com, me font penser que le retard est d’environ 3 ans, même si, de ce côté de l’Atlantique, quelques entreprises innovantes font la course en tête.


SaaS : évolutions de la demande.

Il n’est pas question de résumer en quelques lignes les 40 pages de ce rapport. J’en ai simplement extrait quelques chiffres qui m’ont paru significatifs.
- En 2010, 75 % des entreprises américaines utiliseront des solutions SaaS.
- En 2010, les entreprises grandes et moyennes utiliseront en moyenne 7 services SaaS.
- À la fin de 2008, les freins classiques à l’adoption de SaaS, sécurité, SLA, liens avec les applications legacy, auront disparu.
- En 2012, 40 % des entreprises auront relié des services SaaS “on the cloud” avec leurs applications traditionnelles, Intranet.
- En 2007, 53 % des grandes entreprises (CA > $ 1B) prévoient d’utiliser SaaS pour des applications “mission-critical”. En 2006, elles n’étaient encore que 13 % !
- Les premières implantations SaaS ont été pilotées directement par les directions opérationnelles ; elles sont maintenant prises en main par les DSI.

En clair, SaaS cesse d’être une curiosité pour quelques-uns et devient une option qui se généralise dans toutes les entreprises.


SaaS : évolutions de l’offre

Les principaux enseignements de l’étude Saugatuck sont les suivants :
- Création rapide, dès 2007, d’écosystèmes forts, autour des solutions leaders. Les 500 services SaaS, déjà disponibles sur AppExchange de Salesforce.com ou Webex Connect de Cisco en sont des bons exemples.
Saas_sip - Émergence, en 2008 de SIP (Solution Integration Platform).  Les SIP, construits autour des grands standards Internet et de XML, permettront de compléter les offres SaaS existantes par des développements sur mesure.
- La grande majorité des fournisseurs de SaaS se concentrent sur leur cœur de métier et ne développent pas de structures de services.  Ceci créera des opportunités pour les grands cabinets de conseil, surtout indiens (Wipro, Infosys, Tata...), et pour de nouveaux acteurs spécialisés, proposant des services à des prix plus concurrentiels que les acteurs traditionnels.
- Les ESB traditionnels (Entreprise Service Bus) seront complétés par des X-ESB (Extended ESB), permettant de relier les solutions SaaS “on the cloud” avec les applications legacy internes.

En résumé, même si les solutions SaaS ne vont pas, avant 2010, remplacer les outils internes existants, elles feront partie de la panoplie des outils utilisés par la majorité des entreprises et vont générer une forte demande de services pour relier ces deux mondes.


SaaS : quelles stratégies pour les entreprises, en 2007.

No_software_bernioff Il est urgent, pour les entreprises de toutes tailles, de tout secteur, de prendre en compte les solutions SaaS dans leur stratégie Systèmes d’Information.
SaaS sera l’une des réponses les plus économiques, les plus performantes pour construire des Systèmes d’Information flexibles et fiables.

Les DSI doivent aussi réfléchir, très vite, aux conséquences majeures de la mise en œuvre de SaaS sur leur existant. J’en citerai au moins trois :

- Quel avenir pour des infrastructures propres ?  Les grands acteurs du marché SaaS proposent des solutions aux rapports coût/valeur imbattable. 

- Comment se débarrasser, rapidement, des ERP “legacy”, inflexibles, hors de prix, intégrés ?  Les entreprises qui utilisent des solutions SaaS vont gagner des avantages concurrentiels majeurs, en terme de coûts et de flexibilité.
Old_way_of_working_2
- Réfléchir, immédiatement, à l’évolution des ressources humaines informatiques en place. Même si 50 % des équipes informatiques des grandes entreprises sont déjà “outsourcées” à des SSII, les réductions drastiques d’effectifs, rendues possibles par les solutions SaaS, doivent être prises en compte le plus tôt possible, pour éviter des catastrophes humaines.

SaaS représente l’une des plus fortes révolutions des 10 prochaines années, comme le montre clairement l’étude réalisée par Saugatuck.

Evil_angel L’ignorer, le minimiser, sont des luxes qu’aucune entreprise, aucun organisme public ne peut s’offrir, aujourd’hui.
- Les solutions SaaS, anticipées, bien gérées, représentent une extraordinaire opportunité pour les entreprises.
- Les solutions SaaS, ignorées, subies, représentent un risque majeur pour les entreprises.

Choisissez votre camp !

Commentaires