Office 2007 : LE piège de l’été 2007 !
FUD : La meilleure compétence de Microsoft ?

Bureautique 1.0 : Google choisit StarOffice

Staroffice_logo J’ai publié le 10 août, en plein milieu de la période supposée la plus creuse de toute l’année en termes d’activités professionnelles, un papier sur Office 2007.
Le moins que l’on puisse dire et que ce texte à déclenché des échanges “musclés”, avec plus de 30 commentaires et plusieurs milliers de pages vues.

Coïncidence ou pas, le 11 août, officieusement, le 15 août officiellement, Google annonçait que StarOffice faisait maintenant partie de son offre gratuite GooglePack.

Google_pack_logiciels_3 Pour ceux qui ne connaissent pas GooglePack, c’est un ensemble de logiciels, gratuits, fonctionnant sur le poste de travail. 
Les plus connus sont :
- Google Earth (visualisation des cartes mondiales)
- Google Desktop (recherche sur le poste de travail)
- Google Talk (chat)
- Picasa (photos)
A ces produits “maison”, Google ajoute d’autres logiciels, proposés par des tiers, tels que :
- Skype
- Norton Security Scan
- StarOffice, depuis le 15 août 2007.


StarOffice, en quelques lignes

StarOffice a été racheté par Sun Microsystems à une entreprise allemande, en 1999, pour plus de 70 millions de dollars.
Ce logiciel a servi de base pour la création de la suite bureautique Open Source OpenOffice.
Ces deux produits sont des cousins germains très proches ; StarOffice propose quelques fonctionnalités supplémentaires.
Sun n’a jamais réussi à imposer StarOffice et sa part de marché est restée très faible ; Sun n’a jamais diffusé de chiffres à ce sujet.
A mon avis, OpenOffice, dix fois moins utilisé que Microsoft Office, a... dix fois plus d’utilisateurs que StarOffice.

Staroffice_70_2 Il semble en tout cas évident que Sun Microsystems va renoncer définitivement à vendre sa suite bureautique.
Une visite sur le site StarOffice, le 16 août 2007, indique encore que ce logiciel est disponible pour $70.
Je ne vois plus qui pourrait être assez inconscient pour payer StarOffice ce prix-là, alors qu’il suffit de télécharger GooglePack pour avoir le même produit, gratuitement.


StarOffice dans GooglePack : pourquoi ?

Google propose déjà Google Docs, une solution Bureautique 2.0 bien connue des lecteurs de ce blog.
De mon point de vue, cette décision est tout à fait logique.  Google n’a jamais, officiellement, présenté Google Docs comme un concurrent direct de Microsoft Office.
Ce que propose maintenant Google, c’est de compléter Google Docs par un produit sur le poste de travail, beaucoup plus puissant, encore nécessaire pour des usages bureautiques exceptionnels, demandant des fonctionnalités avancées.

Starky_hutch_2 Ceci va tout à fait dans le sens des solutions que je présentais dans mon texte précédent, sur Office 2007.
La “meilleure” démarche que je proposais était justement d’utiliser la solution SaaS Google Docs avec une suite traditionnelle, plus puissante, sur le poste de travail.
En agissant ainsi, Google permet à ses clients de disposer du “meilleur” des deux mondes.

Même si cela n’a pas encore été annoncé officiellement, il n’est pas besoin d’être un très grand “devin” pour prévoir que les interactions entre Google Apps et StarOffice seront optimisées. 
Ceci permettra aux clients d’utiliser Google Apps pour ses avantages collaboratifs et ensuite, éventuellement, de terminer le travail : mise en page, présentation... avec StarOffice.


Pourquoi StarOffice ? Pourquoi pas OpenOffice ?

Equilibre_openoffice_staroffice_2 Le premier nom qui vient à l’esprit quand on évoque une suite bureautique concurrente de Microsoft Office est OpenOffice.

Je n’ai pas, pour le moment, de réponses précises sur les raisons qui ont amené Google à privilégier StarOffice :

- Est-ce pour les quelques fonctionnalités supplémentaires ?
- Est-ce pour se rapprocher de Sun Microsystems ?

Difficile, aujourd’hui, de répondre à cette question.  Espérons que Google publiera rapidement un document qui explicite cette décision.

Pour les clients, les différences entre ces deux produits étant minimales, ce choix ne devrait pas avoir d’impacts significatifs. 
Ces deux produits utilisent .odf, le format standard de document XML, que Google Apps peut importer et exporter.


Un regret

StarOffice, comme toute solution bureautique 1.0, est dépendant du système d’exploitation du poste de travail.  Je ne pourrais donc pas en profiter sur mon Macintosh favori, modèle ancien qui ne permet pas d’exécuter Parallels et d’y faire fonctionner Windows.

Voie_montagne_2 L’ajout de StarOffice dans GooglePack n’est pas une annonce stratégique. C’est, par contre, une bonne nouvelle pour les entreprises qui souhaitent entrer par étapes dans le Web 2.0, en commençant par la Bureautique 2.0.
C’est une bonne décision, pragmatique, de la part de Google. Elle peut rassurer les DSI en leur balisant un parcours d’évolution sans traumatismes.

Commentaires