SaaS : Sécurité as a Service !
Web 2.0 : Connaître nos usages informatiques !

Web 2.0 : bravo les CCI, Chambres de Commerce et d’Industrie !



Logo CCI - Qui mieux que les CCI, Chambres de Commerce et d’Industrie, peuvent aider les entreprises de leurs régions, nommées les “ressortissants”, à découvrir les potentiels des outils professionnels Web 2.0 ?

- Qui mieux que les CCI peuvent, en interne, faire un usage efficace des outils du Web 2.0, quand on sait que leur métier de base est la gestion d’un “réseau” d’entreprises auxquelles elles fournissent des services variés, tels que la formation ?

Depuis quelques semaines, j’ai eu l’honneur de travailler avec de nombreuses CCI et suis très frappé de leur réactivité et leur capacité d’innovation.

Bruno Jacquemin Tout a commencé par une réunion de Directeurs généraux de CCI, organisée par Bruno Jacquemin, DG de la CCI du Loiret à laquelle j’ai été invité à présenter, accompagné de Laurent Gasser, DG de Revevol, les potentiels des outils Web 2.0 professionnels.

J’avais, bien sûr, rencontré Bruno sur ... Facebook où il est très actif.

CCI Loiret Conférence Web 2.0 Je serai d’ailleurs ce jeudi 15 mai à Orléans, pour animer à 18h30 une conférence sur le Web 2.0 professionnel.
Toutes les entreprises sont invitées à y participer, gratuitement ; il est encore temps de s’inscrire !


CCI, vecteurs de sensibilisation des PME/TPE au Web 2.0

Toutes les CCI que j’ai pu rencontrer ont compris que le Web 2.0 représentait un avantage compétitif majeur, et immédiat, pour les petites et moyennes entreprises qui constituent l’essentiel de leurs ressortissants.

Ces outils permettent aux PME/TPE d’accéder, en quelques semaines, au top des solutions informatiques sans faire d’investissements importants et sans avoir besoin d’équipes informatiques internes.

Pour la première fois dans l’histoire de l’informatique, les PME/TPE peuvent disposer de Systèmes d’Information plus performants que les grandes entreprises, empêtrées, la majorité d’entre elles, dans des solutions “legacy” à base d’ERP d’une “exceptionnelle souplesse” et de solutions bureautiques 1.0 qu’elles mettront au minimum 1 ou 2 ans à remplacer.

Tour de France J’ai déjà animé un séminaire pour la CCI du Puy-en-Velay le 28 avril : être une petite CCI n’empêche pas le dynamisme, au contraire !

La CCI de Rennes, le 27 juin 2008, la CCI des Côtes d’Armor, à Lannion, le 30 juin 2008, ont déjà planifié des conférences de sensibilisation au Web 2.0 à l’attention des entreprises de leur région.

Je suis certain que d’autres vont suivre ! Pourquoi ne pas lancer un “Tour de France Web 2.0” avec toutes les CCI du territoire ?


CCI : Web 2.0 en interne

Les CCI ont un rôle réglementaire à jouer : toutes les entreprises qui en dépendent doivent s’y inscrire.  Il existe des logiciels métiers spécialisés pour ces fonctions et une réflexion est en cours au niveau national pour refondre cette application dans une logique plus Web, et si possible, Web 2.0.

En même temps, toutes les CCI ont un rôle de conseil, de formateur, d’accompagnement des entreprises locales.
Hand holding Je participe en ce moment à une réflexion avec certaines d’entre elles sur les outils à mettre en œuvre pour les rendre plus performantes, plus proches des attentes des entreprises.

Certains projets ont une forte orientation “CRM” ou GRC, Gestion de la relation Client. 
Je travaille en ce moment avec quelques CCI à une vision beaucoup plus “Web 2.0” de cette mission.  Les CCI n’ont pas des clients, mais des ressortissants avec qui elles entretiennent des relations qui sont, pour l’essentiel, non commerciales.

Je commence à me poser de nombreuses questions :
Graphe Facebook LN - Et si une logique “Réseaux Sociaux Professionnels” était plus efficace et plus proche de leur véritable métier ?

- Que se passerait-il si l’on installait un Réseau social à la place d’un CRM ?

- Est-il possible, réaliste d’utiliser directement Facebook ou LinkedIn ?

- Quel serait l’accueil des entreprises si on poussait une logique “User generated content” , en les laissant responsable du contenu et de la mise à jour des informations qui les concernent ?

- ... et bien d’autres.

Au vu du dynamisme et de l’ouverture d’esprit des quelques CCI avec qui j’ai le plaisir de travailler, je pense qu’il n’est pas déraisonnable d’imaginer le scénario suivant :
- Un petit groupe de CCI innovantes, 5 à 10 au maximum, travaillent ensemble pour définir leur outil relationnel du futur.
- Une version ß est construite à la fin de l’année 2008 pour expérimentation début 2009.
- Cet outil, que j’ai envie de nommer GRR - Gestion de la Relation Ressortissants - est bien sur développé dans une logique SaaS, Software as a Service.
- Fin 2009, une version 1.0 est opérationnelle.  Toutes les CCI intéressées peuvent alors utiliser ce service, si elles le souhaitent.
- Les CCI gardent le contrôle de l’évolution du service, sous-traitant sa réalisation et son hébergement à des professionnels “On the Cloud”.

Développement collaboratif + solution SaaS + on the Cloud

ACFCI - on the cloud
C’est probablement l’avenir de l’informatique métier des CCI.

La bonne nouvelle : beaucoup d’entre elles y sont prêtes.

La difficulté : c’est un saut dans un monde Web 2.0 que peu d'organisations ont encore fait pour leurs usages “cœur de métier” !  Les CCI se positionneraient alors à la pointe de l'innovation ; je les en crois capable !

Je pense que j’aurai d’autres occasions d’en reparler...

Commentaires