Publiés en Août !
HTC Dream : le premier “Google phone” débarque !

Google, des infrastructures et ... des satellites !


Eric schmidt  “An infrastructure company which enable content”
(une entreprise d’infrastructures qui permet l’accès au contenu”)
C’est ainsi que Eric Schmidt, Président de Google, définit sa société.
Les investissements de Google confirment de plus en plus que ce ne sont pas des paroles en l’air !


Google, présent dans tous les composants des infrastructures

Les trois composants clefs d’une infrastructure informatique sont :
- Les serveurs
- Les postes de travail
- Les réseaux

Google-datacenter Nous connaissons bien les investissements de Google dans les centres de calcul ; j’en ai encore parlé récemment.
En 2008, Google investira plus de 3 milliards de dollars dans de nouveaux centres serveurs.

Logo google chrome Il y a quelques jours, Google a secoué le monde de l’informatique par l’annonce de Chrome, un butineur open source, qui se transformera très vite en l’un des composants des postes de travail du futur, mobiles, 100 % Open Source, 100 % infrastructures, avec zéro application installée en local.

Et les réseaux ?
Google est depuis quelques années très actif aussi dans ce domaine ; je citerai deux exemples significatifs :

Marteau enchères - Lors de la récente vente aux enchères de la bande 700 MHz par la FCC  (Autorité de régulation des télécoms américaine), Google a monté les enchères à plus de 5 milliards de dollars, qui était la somme minimale demandée pour que les fréquences soient “ouvertes” à tous.
C’est Verizon qui l’a emporté, mais Google surveille de très près les engagements d’ouverture que doit respecter l’acheteur.

- Google participe aussi au financement d’une liaison optique sous-marine entre la Californie et l’Australie, qui sera opérationnelle en 2009.

Geoeye satellte La grande nouveauté de ces derniers jours, c’est que Google devient un acteur clef du monde ... des satellites.

En quelques semaines, Google a annoncé des investissements importants dans deux grands projets satellitaires, GeoEye-1 et O3b.


GeoEye-1 : des images de la terre en très haute définition

Geoeye launch Google a acheté l’exclusivité commerciale des images de la terre qui seront produites, dès la fin de l’année 2008, par un nouveau satellite, Geo Eye-1.
Pour la première fois, le logo de Google était présent sur un lanceur !

GeoEye-1, les caractéristiques de base :
- GeoEye-1 est le premier d’une série de satellites qui disposent de la plus grande définition d’images de la terre autorisée pour des usages non militaires : 50 cm, en noir & blanc, 1,5 m en couleurs.
- Il a été lancé samedi 6 septembre et les premières images seront disponibles à la fin de l’année 2008.
- Ce satellite, situé sur une orbite de 681 Km, avec une orientation polaire, passera au dessus de tout point de la terre tous les 3 jours.

Google Earth et Google Maps vont disposer, en 2009, d’images d’une définition exceptionnelle, et pour 100 % de la surface de la terre.
Jusqu'à présent, Google devait acheter des images à des entreprises spécialisées et elles n’étaient pas disponibles pour tous les pays.

C’est, à mon avis, une excellente nouvelle pour tous les utilisateurs de Google Maps, tant pour leurs activités personnelles que professionnelles.
Je suis certain que de nouvelles applications innovantes, tirant parti de cette nouvelle qualité des images, seront proposées en 2009 par de nombreux entrepreneurs.

..“Big brother is watching you!”
Google streets Je m’attends déjà à cette réaction de nombreux lecteurs après la lecture de ce texte ; le “grand méchant” Google va pouvoir nous espionner encore plus grâce à ces images de haute définition.
J’allais oublier Google Streets ! les voitures de Google sillonnent les villes, y compris en France, pour nous proposer des photographies très précises, et parfois... indiscrètes !

Il n’existe pas une seule avancée technologique qui n’est à la fois des dimensions positives et négatives ; dans le cas de GeoEye-1, je suis convaincu que les avantages seront largement supérieurs aux inconvénients, mais chacun est libre de penser le contraire...


03b, Internet pour les “autres 3 milliards de personnes”

Quelle belle idée !

Google vient d’annoncer qu’il participait, avec Liberty Media et la banque HSBC, au lancement du projet O3b.
O3b : Other 3 billion (les autres 3 milliards)

O3B networks cover O3b, les principes :
- Un réseau de 16 satellites, à basse altitude.
- Opérationnel fin 2010, avec les premiers 7 satellites.
- Excellente fiabilité, grâce à la redondance et au maillage des satellites.
- Couverture équatoriale, + / - 45 degrés.
- Latence divisée par 5 (1/10 seconde) : ceci élimine le principal inconvénient des satellites géostationnaires pour les accès à Internet.
- Capacité de 160 Gbit/s, très raisonnable et qui pourra ensuite augmenter.
- Entre 800 M$ et 1000 M$ investissements.
- Cocorico ! Les satellites sont construits par Thales.

O3b, les potentiels
African village L’objectif d’O3b est de fournir un “Internet dans le ciel” qui couvre l’immense majorité des pays en émergence, en Afrique, Asie et Amérique du Sud, où la diffusion d’Internet est encore très faible.
03B servira de “backbone”, d’infrastructures d’accès à Internet à tous les opérateurs locaux, qu’ils déploient des réseaux sans fil 3G+ ou WiMax.

Ceci permettra, d’ici 2 ans, de couvrir, rapidement et économiquement, d’immenses territoires où la fibre optique n’est pas disponible.
C’est une excellente nouvelle pour tous ces pays et devrait être un élément clef de l’accélération de leur développement éducatif et économique.

Est-ce que Google finance O3b pour de seules motivations humanitaires ?
Je ne suis pas naïf ; en accélérant la création de centaines de millions de nouveaux internautes, cela fera autant de ... clients pour ses activités de recherche, de publicité et d’applications.

Ce n’est pas pour autant qu’il ne faut pas saluer l’excellente initiative que représente O3b ; investir intelligemment et en proposant des services à très forte valeur ajoutée, c’est justement toute la noblesse d’un métier d’entrepreneur, bien compris.


Google : une stratégie gagnante, à long terme

Winner Des infrastructures performantes et économiques sont la clef d’un bon Système d’Information dans les entreprises.

C’est encore plus vrai pour Internet !

Google l’a bien compris ; ce sera le thème d’un très prochain blog.

Commentaires