Quand Microsoft, SAP et autres «historiques» pensent Cloud et SaaS !
Internet mobile, dominant dans cinq ans

Le très haut débit mobile, une réalité en 2009, mais pas en France !

Je me suis trompé ! 

Stockholm J’avais pronostiqué, il y a quelques mois, que le très haut débit mobile (plus de 50 Mbit/s) arriverait en 2010. "...Les premiers réseaux LTE seront opérationnels dès 2010..."

Les habitants de Stockholm et Oslo y ont droit depuis le ... 14 décembre 2009

Quel beau cadeau de Noël pour nos amis suédois et norvégiens !


LTE, opérationnel en 2009

Telia first 4G TeliaSonera, opérateur important des pays nordiques, Suède, Norvège, Finlande, a publié le 14 décembre un communiqué de presse triomphant, et avec raison, pour annoncer que les villes de Stockholm et Oslo étaient les premières au monde à disposer d’une couverture mobile très haut débit en LTE (Long Term Evolution).

TeliaSonera est aussi présent dans d’autres pays tels que l’Espagne (Yoigo) et en Russie.

Quels sont les points clefs de cette réalisation :

- Une couverture complète des deux villes.

- TeliaSonera a choisi deux fournisseurs différents pour ces premiers réseaux, Ericsson à Stockholm et Huawei à Oslo. Le constructeur qui sera choisi pour l’industrialisation de ces réseaux n’est pas encore annoncé.

- Ce réseau est déployé dans la bande des 2,6 Ghz. La Finlande devra attendre le 1er trimestre 2010 pour y avoir droit.

Clef 4G Samsung - Une clef 4G, fabriquée par Samsung, est livrée à chaque utilisateur. Elle sera remplacée gratuitement, au deuxième trimestre 2010, par une clef 3G/4G permettant d’utiliser les deux familles de réseaux mobiles.

- Un tarif de démarrage très sympa ! Pendant les 6 premiers mois, les utilisateurs vont payer 4 SEK par mois (0,4 €), et la clef 4G est fournie gratuitement.

- A partir de juillet 2010, le prix «normal» sera de 599 SEK, soit environ 57 € TTC, et il faudra en plus acquérir la clef 4G/3G.

Des commentateurs ont mis en évidence les «graves» limites de ce projet :

- Il n’existe pas de terminaux «natifs» 4G et seuls les utilisateurs de PC et Netbooks peuvent en profiter. Est-ce bien grave, quand la couverture voix et 3G est déjà l’une des meilleures du monde ?

- La couverture est très limitée. Oui, mais en 2010, rien que pour la Suède, 25 grandes villes et zones de villégiature seront aussi équipées.

LTE pays nordiques TelaSonera prévoit une couverture à 90 % de ces trois pays à la fin de l’année 2013, dans moins de 4 ans.

Bravo, les nordiques ! Et si nous suivions le même chemin ?

Avant de revenir à la France, je vous propose un rapide point sur LTE, la technologie réseau la plus révolutionnaire des 5 prochaines années.


LTE ?

LTE Logo LTE, Long Term Evolution, est l’étoile montante des technologies de réseaux sans fil.

Ce standard est encore en évolution, mais la «release 8» est aujourd’hui bien stabilisée.

Les caractéristiques essentielles de LTE sont :

- Vitesse minimale de 100 Mbit/s en descente.

- Vitesse minimale de 50 Mbit/s en montée.

- Très faible latence (important pour la TV et l’interactivité).

- Disponible sur un très grand nombre de fréquences, de 700 MHz à 2 GHz.

- Protocole TCP/IP natif : jusqu’à présent, les réseaux 2G et 3G n’étaient pas TCP/IP natifs. Ce point est essentiel ; tous les réseaux mobiles modernes, WiMax et LTE seront demain TCP/IP natifs.

- Plusieurs solutions sont encore en discussion pour savoir comment transporter... la voix sur LTE ! 

Volga forum logo Parmi les options en concurrence, il y a VoLGA (Voice over LTE via Generic Access) et One Voice Initiative, ou VoLTE (Voice over LTE). 

Les fournisseurs sont répartis en deux groupes et la bagarre promet d’être chaude !

One Voice Initiative, Logo Ceci met clairement en évidence la principale différence entre un réseau LTE et un réseau 2G/3G :

- Un réseau 2G/3G est construit nativement pour transmettre la voix et l’on y rajoute ensuite les données.

- Un réseau LTE est nativement prévu pour les données ; la seule manière de l’utiliser pour la voix est de passer en ... VoIP (Voice Over IP).

Lte-a logo Et... nous n’en sommes qu’au début !

La deuxième mouture de LTE, LTE Advanced, est déjà sur les rails.


Je n’en donnerai qu’une seule caractéristique : la vitesse minimale en descente sera de 1Gbit/s ; oui, vous avez bien lu :

1Gbit/s en mobilité totale !


Un chemin tout tracé, pour la France ?

J’avais, en septembre 2009, tiré le signal d’alarme en parlant de la vision très «filaire» de la France chaque fois que l’on parlait du Très Haut Débit, comme si la fibre optique était la seule et unique solution.

La situation a-t-elle beaucoup changé, depuis ? Je n’en suis hélas pas convaincu.

Sarkozy grand emprunt La présentation officielle du «grand emprunt national», depuis devenu plus «petit» a eu lieu le lundi 14 décembre 2009.

4,5 milliards € sont alloués au domaine de l’économie numérique, répartis en :

- 2 milliards pour le très haut débit. Je cite : »au total ce sont 2 milliards d'euros qui seront alloués à l'accélération du déploiement des infrastructures à très haut débit.»

- 2, 5 milliards sont réservés au développement : 

« de grandes centrales numériques de calcul et de stockage » dédiées à l'informatique en nuage (cloud computing), ou à « la maîtrise des technologies de base du numérique » ou encore au « développement de logiciels, d’usages et de contenus numériques innovants, en particulier dans le domaine de l’e-santé et des réseaux intelligents pour le transport et l’énergie ».

Cela fait quand même beaucoup de domaines pour se partager ce montant, malgré tout peu important. 

Je rappellerai simplement que Google et Microsoft investissent chacun, tous les ans, plus que cette somme pour leurs centres de calcul, dont le prix unitaire flirte avec le milliard de dollars.

Ce n’est pas moi qui me plaindrais que le «Cloud Computing» soit cité !

Maitre renard Est-ce vraiment une surprise si, le 17 décembre, Orange Business Services déclarait sa flamme pour le «Cloud Computing».

Maître Etat, sur un arbre perché,

    Tenait en son bec un grand emprunt.

Maître OBS, par l’odeur alléché,

    Lui tint à peu près ce langage :

Mais revenons au sujet principal de ce texte, le Très Haut Débit.

On avait déjà annoncé, en 2006, un chiffre «ambitieux» de 4 millions de personnes en fibre optique d’ici à 2012. Nous en sommes encore très loin !

La nouvelle annonce «ambitieuse» est d’atteindre, en France :

«Le Très haut débit en 2020 pour 70 % de la population»

France Haut Débit 2020 En cherchant des signaux positifs, j’ai trouvé :

- Cette rubrique sur le blog de l’ancien sénateur, René Trégouët, qui connait bien le sujet et parle positivement du THD mobile, et en particulier de LTE.

- L’annonce par Bouygues Télécom de tests de solutions LTE avec Alcatel-Lucent.

Les signaux négatifs sont, hélas, dominants :

- On fixe un horizon très lointain : 2020.

- Un pourcentage de la population couverte limité à 70 %.

- Aucune indication que LTE fait partie des options retenues.

La comparaison des deux cartes, Europe du Nord et France, laisse perplexe : 

Pourquoi nous faudrait-il attendre 10 ans pour atteindre un objectif moins ambitieux que nos amis nordiques, en 4 ans ?

2020 ou 2013 ? Dans nos métiers, ce décalage est gigantesque ! A quelle vitesse seront les suédois en 2020 s’ils sont déjà à 100 Mbit/s en 2013 ?


Quel rôle possible pour Free-Iliad ?

Logo Free mobile J’ai aussi repensé à l’attribution, le 17 décembre, de la 4e licence mobile à Illiad-Free. C’est une excellente nouvelle, car la concurrence est le plus souvent une source d’accélération du progrès.

Free s’est engagé à mettre en œuvre son réseau, 3G, avant la fin de 2012 et je ne serais pas étonné qu’il aille plus vite.

Course levriers Mobiles Et si ce nouvel acteur des réseaux mobiles poussait LTE ? Et s’il devenait le premier à le faire et obligeait les trois autres à lui emboîter le pas ?

Ce serait peut-être la seule chance pour la France de ne pas se laisser distancer dans cette course au Très Haut Débit, dans la mesure où les pouvoirs publics continuent à privilégier les investissements en fibre optique.

Mise à jour du 21 décembre : 

Net4Modernity, une collaboration entre Telenor et Tele2 Suède, concurrents de TeliaSonera, vient d'annoncer qu'ils vont couvrir... 99% de la population suédoise en LTE d'ici 2013.

En clair, chaque suédois aura le choix entre deux opérateurs LTE, d'ici la fin de 2013 ; ceci devrait être très bénéfique en termes de coûts pour les clients !

Commentaires