Le document le plus ridicule sur les usages numériques que j’ai lu depuis longtemps

Le monde de l’éducation face à ChatGPT

 

XLogo MEN FranceLe secteur de l’éducation est très présent dans mon blog, en ce moment!

Il y a quelques jours, j’ai fortement critiqué dans ce billet une note du MEN, ministère de l’Education Nationale, sur les “bonnes pratiques” numériques.

J’avais aussi, en 2021, réagi à une recommandation de la DINUM, Direction Interministérielle du Numérique, mettant “hors la loi” Microsoft 365 dans le secteur public.

Cette initiative idiote de la DINUM avait hélas été reprise fin 2022 par le MEN, pour interdire Microsoft 365 et Google Workspace, décision que j’ai commentée sur LinkedIn.

 

L’éducation, une priorité pour tous les pays

Est-ce que je m’acharne contre les décisions du MEN par plaisir? Non, non et non!

Simplement je considère que c’est l’un des ministères les plus importants dans un gouvernement. L’avenir à long terme d’un pays en dépend.

XLouis Naugès TEDx CentraleSupélec 11:2022 1J’ai aussi, personnellement, des liens forts avec le monde de l’enseignement.

J'avais obtenu une bourse de la FNEGE, Fondation Nationale pour l’Enseignement de la Gestion des Entreprises. Cette bourse avait financé mon MBA à l’Université de Northwestern à Chicago.

En contrepartie, je m’étais engagé à enseigner pendant un minimum de 5 années à mon retour des Etats-Unis, ce que j’ai fait.

J’ai enseigné à l’INSEAD, à Sciences Po, à Supélec et dans beaucoup d’autres établissements.

J’ai été pendant plusieurs années enseignant à l’IAE de Paris, où j’ai participé à la création du DESS en Systèmes d’Information.

Je continue, mais de manière beaucoup moins intensive, à enseigner. Je participe entre autres depuis quelques années au Mastère Systèmes d’Information de GEM, Grenoble Ecole de Management.

Tout ceci explique pourquoi je suis de près ce que fait la France dans le domaine de l’éducation. Je ne suis pas pour autant un spécialiste de l’éducation et mes compétences sont limitées à deux domaines:

  • Les usages des technologies et outils numériques dans l’enseignement.
  • Les programmes d’enseignement dans les domaines du numérique.

Je vais dans ce billet parler du premier domaine, la technologie dans le monde de l’éducation, et en priorité de ChatGPT.

Cet outil d’intelligence artificielle est disponible depuis quelques semaines et son impact dans tous les domaines a été fulgurant.

De nombreuses questions se sont immédiatement posées sur les impacts de ChatGPT dans l’éducation.

Avant d’analyser cette nouvelle rupture technologique, je vous propose de revenir sur quelques exemples plus anciens “d’innovations technologiques” dans le monde de l’éducation.

 

Les combats perdus du monde de l’éducation contre les nouvelles technologies

Toute innovation importante fait l’objet de réticences à son adoption, et c’est logique.

Force est de reconnaître que le monde de l’éducation a souvent obtenu la médaille d’or de la plus grande résistance.

J’ai choisi quelques exemples qui illustrent bien cette capacité exceptionnelle de résistance.

La plume sergent major

XPlein et déliésLes plus anciens parmi vous, vos parents ou grands-parents ont connu à l’école primaire l’écriture avec la plume sergent major.

On la trempait dans un encrier et elle permettait aux enfants de faire de la “belle écriture”, avec les must de l’époque, les pleins et les déliés.

XBoîte Plumes sergent Major BICUn traumatisme majeur, pas “major”, secoue l'Éducation Nationale en 1953, l’arrivée du stylo à bille BIC! Il faudra attendre 1965 pour que la pointe BIC soit acceptée dans les écoles.

70 ans après, on peut encore en 2023 acheter des plumes Sergent Major. Qui les commercialise aujourd'hui? J’ai découvert avec surprise que c’est l’entreprise…BIC!

Calculatrice

XCalculatrice mode examen 2Les premières calculatrices ont semé la panique dans les rangs des professeurs: nos enfants ne sauront plus faire des calculs sans l’aide de machines!

Un bulletin officiel a publié en 2015 les règles précises d’usages des calculatrices pendant les examens. La France a aussi créé un nouveau marché, les calculatrices agréées en examen, avec une touche spéciale que l’on ne peut pas annuler pendant la période de l’examen.

Wikipedia

C’était un peu l’ancêtre de ChatGPT: il suffisait de poser une question à Wikipedia pour avoir des informations fiables, à jour et très complètes.

J’ai eu plusieurs collègues enseignants qui interdisaient à leurs élèves de consulter Wikipedia. Et oui, quand j’anime un cours, je vois des étudiants qui vérifient sur Wikipedia si ce que je leur dis est exact! C’est parfois stressant, mais cela m’oblige aussi à être un meilleur enseignant.

Il m’arrive souvent dans mes billets de blog de mettre des liens vers Wikipedia, une ressource extraordinaire de connaissances. Et oui, tous les ans, je fais un virement à Wikipedia pour les aider dans cette mission essentielle. Nous sommes trop peu nombreux à le faire…

Outils bureautique Cloud

XExchange Coach copieDans les billets que j’ai cités au début de ce texte, je fais référence à mes coups de gueule contre ces décisions absurdes et idiotes d’interdiction des outils universels Google Workspace et Microsoft 365, utilisés par plus de 95% des entreprises publiques et privées dans le monde. Le MEN continue, en 2023 à pousser les plumes Sergent Major de la bureautique des outils installés sur les postes de travail, Office, et des serveurs “on premise”, Exchange.

Je vous laisse ajouter à cette liste d’autres solutions informatiques et numériques que le monde de l’éducation a rejetées avant de les accepter, contraint et forcé par la pression des élèves et du monde extérieur.

 

Le traumatisme à venir: ChatGPT

XAdS DPC ChatGPT OpenAI S 555266997_Editorial_Use_OnlyChatGPT est disponible pour le grand public depuis la fin du mois de novembre 2022.

L’effet “whaouh” a été instantané. En janvier 2023, Il faut avoir vécu comme un ermite sans la moindre connexion Internet pour ne pas avoir entendu parler de ChatGPT.

Pour une analyse plus générale des impacts de ChatGPT, je vous conseille fortement de lire l'analyse d'Yves Caseau.  Yves est le Group Chief Digital and Information Officer chez Michelin. Il a une capacité exceptionnelle pour analyser et anticiper les grands mouvements dans le monde du numérique.

Comme beaucoup d’entre vous, j’ai rapidement ouvert un compte sur OpenAi et j’ai posé de nombreuses questions, en anglais et en français.

Le monde c’est rapidement divisé en deux camps:

  • Ceux qui voient le verre à moitié plein, sont impressionnés par les performances de cet outil et la pertinence des réponses obtenues.
  • Ceux qui voient le verre à moitié vide, posent beaucoup de questions avant d’en trouver une pour laquelle les réponses de ChatGPT sont clairement mauvaises et s’empressent de le publier en disant tout le mal qu’ils pensent de cet outil.

Je fais évidemment partie de la première population. Cette première version est époustouflante. Les professionnels du numérique ont vite compris que des améliorations vont avoir lieu dans les semaines et mois qui viennent.

La version actuelle, ChatGPT 3, sera bientôt remplacée par la version 4.
Sam Altman, CEO d’OpenAI, maison mère de ChatGPT, a expliqué dans cet article que les progrès seraient raisonnables, pas spectaculaires.

Les impacts de ChatGPT sur le monde éducatif ont suscité un maximum de questions.

C’est ce seul thème que je vais analyser dans la suite de ce billet.

 

Les réponses de… ChatGPT

Quel a été mon premier réflexe quand j’ai décidé d’écrire ce billet? Vous l’avez deviné, j’ai… posé plusieurs questions à ChatGPT.

Voici, sans aucune retouche, les réponses à deux des questions que j’ai posées.

J’ai mis en italique les questions et les réponses.

 1 - Comment éviter que des étudiants trichent aux examens avec ChatGPT

Il y a plusieurs méthodes qui peuvent être utilisées pour éviter que les étudiants trichent aux examens avec ChatGPT ou d'autres modèles de traitement automatique de la langue. Voici quelques exemples :

  • Utiliser des questions à choix multiple ou des réponses courtes pour limiter les réponses possibles.
  • Utiliser des questions qui nécessitent une réponse développée ou des calculs mathématiques pour limiter l'utilité de ChatGPT.
  • Utiliser des capteurs de plagiat pour détecter les réponses copiées de ChatGPT ou d'autres sources.
  • Utiliser des procédures de surveillance pour surveiller les activités des étudiants pendant les examens, comme interdire l'accès à Internet ou à d'autres applications.
  • Enseigner aux étudiants les conséquences de tricher et les inciter à développer leur propre compréhension et leur propre réflexion.

Il est important de noter que ces méthodes ne sont pas infaillibles et qu'il est important de continuer à évaluer et à mettre à jour les procédures pour s'assurer qu'elles restent efficaces. Il est également important de rappeler que le but de l'éducation est d'aider les étudiants à développer leurs propres connaissances et compétences plutôt que de les aider à tricher aux examens.

2 - Comment utiliser intelligemment ChatGPT dans le monde de l'éducation?

Il y a plusieurs façons d'utiliser ChatGPT dans le monde de l'éducation :

  • Comme outil d'écriture automatique pour aider les étudiants à améliorer leur grammaire et leur orthographe.
  • Comme outil de génération de contenu pour aider les enseignants à créer des devoirs, des tests et des études de cas.
  • Comme outil de réponse aux questions pour aider les étudiants à trouver des réponses à leurs questions de recherche.
  • Comme outil d'analyse de texte pour aider les enseignants à évaluer les travaux des étudiants.
  • Comme outil de traduction pour aider les étudiants à comprendre les textes écrits dans des langues étrangères.

Il est important de noter que ChatGPT est un outil automatisé et qu'il doit être utilisé en combinaison avec un enseignement humain pour obtenir les meilleurs résultats.

 

Je vous laisse juger de la pertinence de ces réponses.

Mon sentiment est que la forme est plus impressionnante que le fond.

 

La réponse “pavlovienne” du monde de l’éducation à ChatGPT

Cela n’a pas tardé!

Un grand nombre d’organismes d’enseignement aux Etats-Unis ont déjà pris la décision d’interdire l’usage de ChatGPT. Cet article en donne une première liste.

XNYC Ban ChatGPT Le département éducation de la ville de New York fait partie des premiers à avoir interdit l’usage de ChatGPT, par les professeurs et les étudiants.

Et s’il y avait une autre réponse que cette interdiction…

 

Encourager l’usage de ChatGPT dans l’éducation

XEthan Mollick WhartonVous ne connaissez pas Ethan Mollick?

Il est professeur à l'Université de Wharton à Philadelphie aux Etats-Unis.

Il est devenu célèbre en quelques jours après avoir publié des recommandations sur la démarche qu’il va mettre en œuvre avec ses étudiants.

En voici le texte intégral, en anglais.

XChatGPT recommandations by Ethan Mollick

J’en traduis les premières lignes:

“J’attends de vous que vous utilisiez l’IA (ChatGPT et les outils de création d’images, au minimum) dans cette classe. En fait, certains des travaux demandés exigeront que vous le fassiez.”...

Dans la suite, il ajoute: “soyez conscients des limites de ChatGPT…

Je trouve ses recommandations très pragmatiques et mesurées. C’est tout sauf le texte d’un fan inconditionnel de l’IA.

Ethan Mollick précise sa pensée dans ces deux textes dont je vous recommande fortement la lecture:

D’autres enseignants, comme Ted Ladd qui donne des cours à Harvard et Stanford, reprennent les démarches d’Ethan Mollick.

 

Quelles réponses en France par le Ministère de l’Education Nationale?

XChatGPT - Deux routesJ’ai identifié deux pistes possibles pour répondre aux défis posés au monde de l’éducation par ChatGPT:

  • L’interdiction immédiate.
  • L’encouragement à son usage.

La première réponse est, comme je l’ai écrit, très pavlovienne.

C’est celle que, naturellement, l’immense majorité des responsables du MEN et des enseignants vont privilégier.

Ce que j’aimerais, c’est que, avant de se précipiter, le MEN prenne le temps de réfléchir aux avantages et inconvénients des deux réponses possibles.

Ce serait un signal très fort de sa capacité à encourager des solutions numériques innovantes si le MEN en France prenait, en 2023, la décision… d’encourager l’usage de ChatGPT dans les établissements d’enseignement qui dépendent de lui.

Il faudrait, avant, lancer un programme de formation des enseignants.

Ma recommandation serait de le faire de manière progressive:

  • Dès février 2023: 
    • Le MEN soutient les enseignants universitaires volontaires pour suivre une démarche similaire à celle de Ethan Mollick.
    • Le MEN lance une campagne de formation de tous les enseignants des universités aux méthodes d’utilisation efficaces de ChatGPT.
  • Les universités et tous les établissements post-bac mettent en œuvre une démarche proactive d’usage de ChatGPT en septembre 2023.
  • Les lycées et collèges prennent le relais en septembre 2024.

Dans le primaire, le sujet ChatGPT n’est pas prioritaire, l’apprentissage des fondamentaux, oui.

Le Ministère de l’Education Nationale française à la pointe des usages du numérique? Et si cela devenait une réalité?

 

ChatGPT: dimensions financières

La consommation de ressources informatiques par chaque question posée à ChatGPT est importante.

Pour le moment, OpenAI a fait le choix d’une démarche “freemium”, en permettant à tout le monde de l’utiliser sans payer un abonnement.

Cette démarche freemium sera, très vite, complétée par une offre payante.

Xchatgpt paid 42$ professional planLes premières annonces, non officielles, commencent à fuiter dans la presse, comme le montre cet écran qui annonce une version payante à 42$ par mois.

La version freemium resterait disponible, mais sans aucune garantie d’accès à l’outil en cas de demandes fortes
XOverloaded ChatGPTC’est déjà le cas aujourd’hui. J’ai eu plusieurs fois un message m'informant que je devrais revenir plus tard pour poser ma question

Il y a fort à parier que quand la version payante sera disponible, les utilisateurs freemium auront de plus en plus de mal à accéder à ChatGPT.
Cela ne me choque pas; je suis conscient des coûts de “run” d’un outil d’IA comme ChatGPT.

Je vois un autre avantage à la priorité donnée à des versions payantes. Les usages fantaisistes de ChatGPT vont vite se tarir et ne resteront que ceux qui offrent une vraie valeur aux utilisateurs.

Je connais peu de personnes qui vont investir 500 € par an pour “jouer” avec ChatGPT.

 

Synthèse

Oui, ChatGPT est une véritable rupture. C’est la première fois qu’un outil d’IA est accepté aussi rapidement par le monde entier, et par des personnes qui à la limite ne savent pas qu’il s’agit d’IA et ne se posent pas cette question.

La conséquence? Tous les élèves et étudiants qui sont aujourd’hui dans des établissements d’enseignement rentreront dans la vie active dans un monde où l’IA sera omniprésente, quels que soient leurs métiers futurs.

Il serait dramatique que le MEN ne comprenne pas l’importance de cette irruption de l’IA dans le monde professionnel et ne prenne pas, très vite, la décision d’encourager l’utilisation d’outils d’IA dans tous les cursus d’enseignement.
On parle de ChatGPT aujourd’hui, mais ce n’est qu’un signal avant-coureur de l’arrivée de dizaines de nouveaux outils d’IA tous plus puissants les uns que les autres, de plus en plus “intelligents”.

 

Commentaires